Forum futuriste de vampires, humains, goules, metamorphes et humains à dons axé autour d'une guerre inter-race et d'un fléau qu'est le Lacrimosa au sein de la ville de Pandémonium.
Votez pour nous !1234



Nikolaï Karamnov

Nikolaï Karamnov
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Cadutie de Création

MessageSujet: Nikolaï Karamnov   Lun 15 Jan - 20:27

Nikolaï Karamnov

24 ans | Cadutie Création | Pansexuel | Homme de main
ft ▬ Kireneko - Usavich


Endless Pain


Si Nikolaï meurt, il est capable de régénérer ses blessures et de revenir à la vie. Si la blessure causée garde des séquelles, comme une balle, l'objet doit être retiré pour que son pouvoir puisse opérer. Il ressent toute la douleur de son décès à son réveil, et selon la durée, cela peut lui causer de profonds traumatismes, qui pourraient être irréversibles. (30h). Étant donné que Nikolaï n'a jamais connu l'expérience traumatisante de la mort, il ne connaît rien de l'existence de son pouvoir.

Description physique




Nikolaï est un jeune homme plutôt svelte, avec une taille droite. Il porte des vêtements ajustés pour le cacher. Plutôt simple, il suit une mode urbaine discrète, jean, chemise ou T-Shirt, inutile de se faire remarquer outre mesure. Ses yeux en amande sont bruns, brillants, ses sourcil viennent appuyer un air paresseux et ennuyé. Ses lèvres ourlées font souvent une moue boudeuse qui sait pourtant sait vite se rompre pour laisser transparaître un sourire léger, presque timide. Sa voix est plutôt grave, mais douce. Sa démarche est légèrement maladroite. Ses cheveux sont roux, mi-longs, ils lui tombent devant le visage pour cacher la partie droite, indisciplinés, ils se hérissent malgré lui en mèche désordonné qu'il ne coiffe plus que grossièrement. Il est tatoué sur le bras gauche, une fresque représentant une femme nue dans une orchidée, à la mode des yakuzas. Sa peau est pâle, et prend plutôt mal le soleil, mais fait bien ressortir les détails de la fresque.  Ce n'est pourtant qu'un seul détails que l'on remarque lorsqu'on le regarde : La ou sa mèche s'arrête, on peut deviner une cicatrice boursouflée, qui lui traverse le visage de part en part. Et au-dessus, une tache de couleur sombre. Morceau de peau sombre, légèrement ridé, différent. Il cingle son visage, entourant son oeil droit. Il à obtenu ce trophée après qu'il ait été lacéré à plusieurs reprises. Cela le défigure complètement de son point de vue. Cette marque disgracieuse est le symbole de ce qu'il pense être, une erreur, comme un rebus. Sûrement à cause de son humeur, il à l'air nonchalant et débraillé, quand vous le croisez, vous avez l'impression qu'un flegme particulier se dégage de lui, ce qui n'encourage pas forcément le dialogue.

Description mentale



Au premier abord, Nikolaï n'est pas forcémment très avenant, le regard fuyant, l'air bougon. Pourtant, c'est quelqu'un de plutôt ouvert, on ne dirait pas enjoué, mais à sa façon, il est plutôt amical, pas très bavard, comme pour masquer une sorte de timidité. Paradoxalement il est aussi très impétueux. Pour peu qu'il sente de l'hostilité il à tendence à se montrer téméraire et insolent, voir même agressif. Il a tendence a prendre les choses très à coeur et à agir stupidement à cause de cela. Il n'est pas pour autant rancunier. Il à un caractère plutôt hédoniste, il apprécie profiter de la vie et de ses plaisirs à outrance, à défaut de savoir s'occuper autrement.

Il a du mal parfois à séparer d'ailleurs ce cynisme de sa vision de la vie. Ses souvenirs d'enfances l'ont toujours hanté, et ont fait de lui une personne assez désabusée et pessimiste. Qui plus est, quand il revient sur sa vie, peu de chose viennent lui prouver autre que le fait qu'il soit un raté. Finalement, c'est au péril de sa vie qu'il arrive à se sentir vivant, à avoir un peu d'estime pour sa vie. Il noie son mal être dans les plaisirs coupables de la chair et les plaisirs auto-destructeurs.

Il faut avouer qu'entrer au service de Lawrence lui a fait du bien. Bien que les pratiques du parrain soient discutables, finalement, siil pouvait vendre ses services, c'est qu'il y'avait acheteur. Et l'idée de travailler simplement pour une homme d'affaire opportuniste lui allait bien. Et puis la  jovialité du patron était contagieuse.

Nikolaï ne départi pas d'une forme d'empathie plutôt forte qui le rend plutôt sensible. Il a tendance à naturellement croire ce que l'on va lui dire, il va faire confiance. C'est quelque chose qui a pu lui jouer beaucoup de tours. Il n'a pas beaucoup de gens qui comptent dans sa vie, la plupart ayant finalement peu de contact avec lui. Il faut avouer qu'il aime se complaire dans le silence et dans l'isolement, seul hébété par ses sens, parfois aidé de quelques psychotropes. Finalement, il y'a quand même quelque chose de positif dans sa vie : Il n'est pas tombé bas au point de prendre du Lacrymosa. C'est toujours ça.

Histoire


Nikolaï regardait le fond de son verre d'un air vide, au moins autant que ce dernier. D'un geste machinal qui aurait pu donner l'impression que son bras était animé d'une volonté propre, remplissant l'objet devant lui ? Lorsque finalement le liquide cessa de remuer à la surface, on pouvait se rendre compte que ce qu'il contemplait dans le liquide ambré, c'était son propre reflet. Fixement, il se dévisageait. Il détestait ce qu'il y voyait. Ses cheveux roux, longs, ondulés, indociles, tout comme son caractère. Son visage aurait pu être beau, avec ses traits fins et sa peau pâle. Néanmoins une monstrueuse cicatrice le défigurait sur une partie du visage, avec pardessus de la peau d'une autre couleur, signe de son infirmité.

A la place, il y'aurait du y avoir une tâche de vin, une manifestation de son ascendance divine. En plus d'avoir été béni d'une maladie de westphal, le rendant sujet à des faiblesses soudaines de ses membres et parfois à des paralysies s'il ne suivait pas un régime strict de dose d'insuline. Il y'aurait du y avoir un don grandiose. Il se rappelle encore le visage de ses parents et leur regard brillant d'espoir. De l'espoir d'avoir enfanté un demi-dieu.
Seulement, plus le temps avançait, et rien ne se manifestait. Ce devait être une erreur ? Non, il était l'erreur. Après s'être tous convaincu de cela, sa mère dans un accès d'hystérie lui ôta le poids d'être défiguré par une tâche de vin, il ne méritait pas cette tare. Pourquoi avait-il été chéri puis rejeté ?

Nikolaï ne se souvenait pas vraiment comment il avait été guéri, ni de comment il avait quitté sa famille. Cette douleur intense ainsi que l'horreur de ce visage était un de ses seuls souvenirs d'enfance. Peu de temps après, il avait été emmené dans un orphelinat. Il n'y était pas resté longtemps. Sans doute, devait-il inspirer la pitié.

Il se souvenait d'un jeune homme plutôt timide et renfermé, plutôt impétueux, si ce n'est pas carrément impulsif lorsqu'il se sentait pris a parti avec des problèmes d'excès de confiance en lui, pour masquer la vérité. A défaut le plus souvent.
Il était un élève plutôt moyen, mais turbulent, rien ne l'intéressait vraiment. Et pour s'occuper, il tomba vite dans la petite délinquance. Après tout, comment donner du sens à sa vie autrement qu'en ayant l'impression de la risquer ?

Au début il s'amuse à faire du vandalisme pour passer sa colère. Avec un peu de vagabondage et de connaissances il fini par toucher à un peu tout et n'importe quoi, mais surtout de la drogue douce. "Couture" : A défaut de lui rappeler son visage rapiécé il devient réputé dans son domaine. Il est chanceux, il esquive toujours les problèmes et tout le monde le paye. La police a pu être problématique, mais après tout, il est bon.

Grâce à son petit nom, il avait fini par être recruté comme intermédiaire pour Lawrence Vacaresco. Nikolaï avait au début entendu parler de lui que vaguement. Il ne fréquentait pas ce genre de gros bonnet. Il s'était arrêté aux petits fournisseurs, même s'il savait quel genre de type il fallait pouvoir négocier. Il avait été surpris par le personnage, conquis même. Celui-ci s'assurait que son salaire décent lui permette de se procurer de l'insuline quand il en avait besoin, en échange, il devait juste se tenir disponible au besoin, ce qui pouvait être aléatoirement contraignant, mais au fond plutôt permissif.



D'ailleurs à ce sujet, il sentait son téléphone vibrer dans la poche gauche de sa veste. Vidant le verre d'un seul trait, il s'arracha à la contemplation de son reflet avec une grimace.
Fye Merkelová
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Cadutie d'Entropie

MessageSujet: Re: Nikolaï Karamnov   Lun 29 Jan - 22:32

 

Dossier accepté




 

  Félicitations Nikolaï pour ta renaissance en tant que Cadutie.
Je compte sur toi pour être un spécimen dont ta race pourra être fière, et mener à bien ton métier d'homme de main.

 

Et maintenant ?


  Tu peux recenser ton avatar
  Tu peux créer ton journal
  Tu peux faire une demande de rp

 

Bon jeu parmi nous !


 

_________________
Nikolaï Karamnov
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Kumiho ? {Nikolaï M. Kolyakov}

-
Sauter vers:  

Nos amis

Meiland